Continuité pedagogique
PROTOCOLE DE CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE

Principes généraux

La continuité pédagogique est destinée à s’assurer que les élèves poursuivent des activités scolaires leur permettant de progresser dans leurs apprentissages. Elle permet de maintenir un lien entre l’élève et ses professeurs

Les activités proposées s’inscrivent naturellement dans le prolongement de ce qui s’est fait en classe auparavant et/ou dans une préparation possible de ce qui sera fait dès le retour dans l’établissement.

Le travail demandé doit être régulier. Le rythme et la quantité doit être claire et fixe. La quantité de travail doit être réfléchie. Le travail doit pouvoir être réalisé dans un temps raisonnable, indiqué explicitement. Le temps consacré à chaque discipline doit être corrélé aux horaires habituels.

Les travaux proposés sont adaptés au niveau d’enseignement et aux capacités des élèves.

Supports de travail :

La continuité pédagogique mobilise différents supports :

  • Les ressources PRONOTE ;
  • Des supports numériques, ressources créées par les enseignants et les ressources éditoriales disponibles (Labomep, Moddle, livres numériques) ;
  • La plateforme du CNED « Ma classe à la maison » (classe virtuelle, cours en visio);
  • Les manuels scolaires en possession des élèves.
  • Les ressources disciplinaires ou transversales du site académique et des autres sites institutionnels.

Anticiper, se préparer :

  • vérifier que chaque élève sait se connecter à Pronote, à Labomep, à Moddle, à la plateforme du CNED
  • expliquer aux élèves les modalités retenues pour travailler à distance

– utilisation de Pronote, de Labomep, de Moddle

– utilisation de la plateforme du CNED « Ma classe à la maison »

– travail en autonomie, rythme, contenu

  • organisation des classes virtuelles  :

– par enseignant

– par classe

– par créneau horaire

Faire en sorte que chaque classe ait au moins deux visio par semaine dont une avec le Professeur Principal.

Prévoir un dispositif d’entraide (référent numérique, professeurs de Technologie)

  • réfléchir en équipe aux spécificités d’un travail à distance : articulation classe virtuelle et travail autonome, nature des activités à proposer, nature des travaux qu’il est possible de demander aux élèves…

Protocole numérique 

  1. Mise en ligne sur pronote dans « cahiers de texte » / « contenus de cours » du travail à faire, QCM, et des pièces jointes.

– L’élève doit différencier dans pronote les deux parties mises dans cahier de texte :

Le contenu de cours mis dans cahier de texte ->contenu et ressources : c’est le                 contenu de la séance du jour, ce qui doit être fait le jour même.

Le travail à faire mis dans travail à faire : c’est ce qui doit être revu, lu et appris pour      la séance suivante

  1. Publication au moins la veille du cours concerné ou travail donné pour la semaine suivante.
  2. Insertion des liens externes (moodle / sites / padlet / labomep / classes vituelles…) dans « cahiers de texte » / « contenus de cours »
  3. Laisser ouvert l’accès à l’appel pronote pour le suivi de l’assiduité des cours en visio
  4. Pour les cours en visio avec la plateforme du CNED, déposer le lien de la classe virtuelle sur pronote qui pointe vers Moodle qui génère automatiquement une authentification de l’élève. Ainsi seuls les élèves concernés ont accès à la visio et le professeur peut faire l’appel. Cela permet en temps réel de connaître les élèves qui ne suivent pas le cours et décrochent.
  5. Réserver sur pronote son créneau visio avec les élèves afin d’éviter les doublons avec les autres collègues
  6. Les évaluations à faire à la maison seront déposées sur pronote. On évitera de poser des créneaux pour les évaluations dans la mesure où il n’y a souvent qu’un seul ordinateur pour toute la famille
  7. Récupérer le travail à faire sur pronote, par mail ou sur Moodle puis déposer le corrigé sur pronote
  8. Ouverture d’une discussion par classe dans pronote pour explications et réponses aux questions mais pas de travail mis dans la discussion.
  9. Maintenir le lien grâce à Pix (principalement en 3° et 4°) en créant des parcours

Aide à l’utilisation de pronote :

Consulter le cahier de texte : https://www.index-education.com/fr/tutoriels-video-pronote-685-46-voir-le-travail-a-faire-espace-eleves-et-parents.php

Récupérer les documents mis par le professeur : https://www.index-education.com/fr/tutoriels-video-pronote-1778-95-recuperer-des-documents-espace-eleves.php

Déposer une photo de son travail sur pronote avec mon téléphone : https://www.index-education.com/fr/tutoriels-video-pronote-1786-46-envoyer-une-photo-de-mon-travail-depuis-l-application-pronote-espace-eleves.php

Déposer un document pdf sur pronote : https://www.index-education.com/fr/tutoriels-video-pronote-1777-46-rendre-un-travail-sur-l-espace-eleves-espace-eleves.php

Récupérer une copie corrigée : https://www.index-education.com/fr/tutoriels-video-pronote-1820-46-recuperer-sa-copie-corrigee-espace-eleves.php

SOLUTION DE CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE POUR LES ÉLÈVES CAS CONTACT OU POSITIFS A LA COVID-19

Il est toujours indispensable de rappeler l’importance des gestes barrières qui doivent être appliqués en permanence, partout, et par tout le monde.

J’attire votre attention en particulier sur le port obligatoire du masque pour les élèves côtoyant des personnes fragiles.

Pour les élèves contraints de rester à leur domicile (cas contact ou cas positif), une solution de continuité pédagogique doit leur être proposée. Aussi l’établissement a défini le protocole suivant :

  1. Les professeurs mettent sur Pronote :

– La trace écrite de ce que les élèves doivent apprendre (fiche de cours, conclusions importantes par exemple)

– La correction des évaluations lorsque celles-ci brassent plusieurs notions importantes (contrôles bilans par exemple)

– Les PP (surtout de 6eme/5eme car les plus grands semblent le faire d’eux-mêmes) peuvent créer des binômes (ou trinômes) afin que les élèves s’envoient les traces écrites complémentaires en cas d’absences de l’un d’eux.

  1. En retour, les professeurs attendent des élèves les points suivants : 

– Les élèves doivent avoir ouvert PRONOTE, lu le contenu du cours, travailler (rubrique «travail à faire»).

– Les élèves doivent avoir recopié et appris les points de cours (ou à défaut, ouvert le document, l’avoir appris et attendre sa distribution au retour en classe)

– S’ils sont en difficultés, ils peuvent contacter les professeurs via PRONOTE sur une discussion en y mettant  les formes

CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE ET NOUVEAU SERVICE CLASSE VIRTUELLE

COMMUNICATION DU MINISTÈRE

Afin d’être prêt à faire face à des situations imprévues susceptibles de perturber l’organisation habituelle des enseignements, chaque école et chaque établissement public et privé sous contrat actualise à la rentrée scolaire son plan de continuité pédagogique.

Plusieurs documents actualisés sont à votre disposition à cette fin sur la page éduscol dédiée au plan de continuité pédagogique. Le plan doit pouvoir être activé sans délai pour assurer la poursuite des apprentissages des élèves en cas de situation obligeant à prendre des mesures collectives ciblées (par exemple, mise en place de cours hybrides au lycée selon le niveau du protocole sanitaire en vigueur ou fermeture temporaire en raison d’une situation météorologique extrême).

Le plan de continuité pédagogique déjà élaboré permet de présenter les modalités d’organisation retenues pour la mise en œuvre d’un enseignement « hybride » et « à distance » et articule les dimensions pédagogique, numérique et matérielle.

Dans cette perspective, le ministère a souhaité se doter d’une nouvelle solution de classes virtuelles pleinement souveraine, basée sur un logiciel libre éprouvé et un hébergement industriel français conforme à la nouvelle doctrine de l’État en matière de cloud.

Entièrement gratuit et accessible en permanence, ce nouveau service « Classe virtuelle » remplace « Ma classe à la maison » du Cned. Il est disponible sur la plateforme apps.education.fr.

Pour répondre au mieux aux besoins des professeurs et des élèves, une étude a été menée en 2021 auprès de plus de 1 800 professeurs qui ont testé cette nouvelle solution. Les retours ont été très positifs : 92% recommandent l’usage de cet outil et 84% estiment qu’il est suffisamment intuitif pour être utilisé sans formation.

 .Des ressources et guides utilisateurs sont disponibles sur la page éduscol dédiée à l’accompagnement des professeurs dans la découverte de ce nouveau service de classes virtuelles.

Je vous remercions par avance de votre investissement dans la préparation de ces plans de continuité pédagogique, qui permettent de garantir la continuité du service public de l’enseignement.