Mobilisation des éco-délégués pour …

…l’opération « Nettoyons la nature »

C’est avec enthousiasme que les quarante nouveaux éco-délégués venus de toutes les classes, ont investis les espaces autour du collège Marie Mauron de Fayence ce vendredi 1er octobre 2021. Ils étaient armés de solides gants verts, d’une chasuble blanche aux armes de notre sponsor, -le Centre Leclerc de Montauroux – d’énormes sacs plastiques, de poubelles rigides et d’un allant à toute épreuve.

Ces vaillants petits soldats de l’environnement ont ramassé quantité de sacs et d’emballages, des bouteilles et des cannettes, des bouchons et des capsules, des papiers métallisés et des emballages de biscuits, du fils de fer et des batteries, des gobelets plastiques et des pots de fleurs, des mégots en pagaille et des briquets démantibulés …

Quadrillage du terrain

Répartis en 4 équipes d’une dizaine d’élèves, ils ont nettoyé les abords du gymnase, l’esplanade entre l’école maternelle et le collège, le chemin menant aux terrains de sport, les abords des terrains de foot -jonché de cannettes en tout genre. Puis deux groupes ont dépollué l’espace le long de la route de Fréjus, depuis la pharmacie jusque sous le pont de la Camandre. Et une dernière équipe était aussi affectée au nettoyage des espaces du collège : grande cour, terrains de sport, petites cours, parking des autobus.

C’est ainsi qu’ils ont fièrement rapporté des dizaines de sacs de détritus qu’ils ont soigneusement pesé. Agglutinés autour de la balance, ils ont découvert qu’ils avaient collecté pas moins de 64,8 kg de déchets. À l’annonce du score, les applaudissements ont retenti dans toute la cour !

Incivilités au quotidien

« Il faudrait faire cela tous les mois : les gens sont dégueulasses !» lâche un gamin de 6e affligé des incivilités de ses contemporains… À croire qu’au 21e siècle, certains habitants et usagers des lieux n’ont toujours pas pris conscience que tous ces petits gestes individuels, multipliés par cent et mille, impactent la vie de leurs concitoyens et de nos élèves encore révoltés.

Oui, il y aura d’autres ramassages, et pour le moment, deux sont prévus : un à chaque trimestre, en invitant d’autres élèves moins intéressés moins sensibilisés, à priori, mais qui- une fois sur le terrain, pourraient peut-être changer d’avis…. C’est ce qu’on espère.