Voyage à St Etienne de Tinée

du 11 au 13 mai 2015

Comme tous les ans depuis 11 années maintenant, M. Martron, professeur de Provençal, a organisé un petit séjour à St Étienne de Tinée du 11 au 13 mai 2015, pour les élèves de 5e de notre collège qui suivent l’option provençal. Mais cette année, les vacances de printemps se terminant tardivement, nous avons bénéficié d’un beau temps exceptionnel, permettant des sorties et excursions à haute altitude.

Avant de poser nos bagages au Rabuons – notre lieu d’hébergement – le car nous a arrêté  sur les hauteurs de la station de ski d’Auron, pour un pique nique en plein nature. Puis les animateurs, qui nous avaient rejoints-là, ont fait de la lecture de paysages et ont proposé à nos élèves une activité LandArt auquel nos élèves se sont volontiers prêtés.

Puis, encore un peu plus haut sur la montagne, nous avons rejoint une clairière magnifique dans laquelle nos élèves se sont prêtés à une course d’orientation par petits groupes. Cartes IGN, boussoles, fiches à poinçonner en main, ils sont partis fébrilement dans tous les sens à la recherche des précieuses balises…

 

Activité
LAND ART

 

 

 

Land Art

Construction d’une cabane

 

 

 

 

Vers le plateau

Pour une course d’orientation…

 

 

 

 

 

 

Le matériel: Boussoles et cartes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Rassemblement sous l’arbre avant de regagner notre gîte.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le village de st Etienne de Tinée,

vue d’une des chambres des garçons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les métiers d'autrefois...

Par les anciens du village

Les anciens du village sont venus costumés, devant notre résidence du Rabuons, nous présenter quelques métiers d’autre fois, que l’on trouvait il y a encore 70 ans dans nos montagnes : Cardeur, pour redonner du volume aux anciens matelas de laine, fileuses, munie de sa laine brute, et de sa quenouille, cordonnier, avec sa boite à outils, et d’anciens godillots cloutés – contre l’usure et la neige…

Une des activités quotidienne des anciens étaient la coupe du bois pour le chauffage des maisons. Pas de chauffage électrique, pas de chauffage au mazout, ni de tronçonneuses pour couper le bois, tout se faisait à la main et à deux, chacun tenant la scie d’un coté et de l’autre, pour venir à bout de la bûche récalcitrante…

On trouvait ici présenté la torréfaction de l’orge alors que le café était une denrée exotique et réservée à l’élite niçoise…

Des élèves se sont essayés à moudre l’orge torréfié avec un moulin à grains…

Puis une chorale locale, accompagnée d’un orgue de barbarie a fait une petite prestation très réussies avec mes chansons d’antan… Mon amant de st Jean…

Certains élèves sont restés à discuter longuement avec nos anciens… un beau moment de partage.

 

 

Cardage et filage de la laine

qui servait à donner une nouvelle jeunesse aux anciens matelas de laine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cordonnier

Remoulage

pour aiguiser les couteaux, les faux et autres outils de la ferme.

Scie de bucheron

 

 

 

Randonnée au camps des Fourches

Sur la route du col de la Bonnette

Le lendemain, mardi 12 mai, nous avons enfilé nos baskets ou chaussures de randonnées pour partir à l’assaut de la montage… Le bus nous a laissé dans un virage à 300 du camps des fourches sur la route du col de la Bonnette, qui relie St Étienne de Tinée à Bercelonnette. En rouge, notre itinéraire jusqu’au fortin et retour par le vallon.

Début de la montée au col des fourches

Premières neiges ou neves

Au pied du camps des fourches

 

Parmi des anciennes maisons du camps

 

Paysage grandiose

Blocaus

Pause déjeuné

Spectateurs

Trois bouquetins ici

6 par là…

 

 

 Fortin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecole de 1900...

Ecomusée de St Etienne de Tinée

 L’écomusée de l’école d’autrefois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fort de la Frassinea

Pour en savoir plus sur le fort

 Chambrée de soldats du fort

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand merci à Hervé et à Virginie

Pour leurs belles photos...

Retour page d'accueil du site

Un grand merci à M. Martron, initiateur de ce séjour, ainsi qu’à tous les élèves de 5e !