04 94 60 64 80

Views: 136

De l’alchimie de l’écriture…

par | Mai 29, 2024 | Actualité, Français, Lecture, Mathématiques, Projets pédagogiques

ou comment un scientifique se mue un écrivain de littérature jeunesse.

Depuis plusieurs semaines, la classe de 5e3 travaille sur le livre “Théo et l’énigme des diamants” de Didier Leterq.

Un projet pluridisciplinaire

D’abord, en français, accompagnés par Mme Samah, les élèves ont lu et étudié le livre. Ils ont ainsi enrichi leur vocabulaire et leur culture littéraire et scientifique car le roman regorge de références à des auteurs ou à des scientifiques de toutes époques. Ensuite, par groupe, les élèves ont, soit inventé des péripéties supplémentaires, soit écrit des saynètes qu’ils se sont entraînés à jouer.

En mathématiques, avec Mme Breyton, pendant cette même période, les élèves se sont initiés à diverses méthodes de cryptologie, certaines évoquées dans le livre et d’autres, non. Ils ont également approfondi leurs connaissances sur 2 personnages historiques présents dans le livre : Archimède et Ératosthène.

Pour finaliser ce beau projet interdisciplinaire, les élèves ont eu la chance de passer une matinée avec Didier Leterq, l’auteur du livre étudié.

La rencontre

Cette rencontre s’est déroulée le vendredi 17 mai dernier. Ce n’est pas tous les jours que le collège accueille un écrivain de littérature jeunesse.

Pour l’occasion, les élèves ont pris du temps pour créer de jolis décors inspirés du livre et les ont accrochés dans la salle de la rencontre.

Au programme de cette matinée : encore des énigmes à résoudre avec de nouvelles techniques, sous l’œil expert de notre invité, suivi d’un jeu de questions / réponses sur sa vie, son œuvre. Il a évoqué son métier, qui est bien loin de l’écriture. En effet, M. Leterq est avant tout un scientifique, et plus précisément un ingénieur chimiste au CEA*. En 2004, il met le pied à l’étrier de la littérature en participant à un concours littéraire organisé par le CEA sur la thématique du Soleil. C’est un franc succès qui lui donnera le goût de l’écriture.

Il a ensuite décrit sa trajectoire : il se voit comme un passeur de sciences, afin d’y sensibiliser les jeunes – sa façon à lui de lutter contre l’obscurantisme-, à ses mystères, à la cryptologie, et à l’histoire. Archimède et Ératosthène, vous vous souvenez ?

Les élèves l’ont aussi interrogé sur ses livres et sa façon d’écrire des romans.

Au bout d’une heure et demie d’échanges fournis et attentifs, on a décrété une pause bien méritée. L’occasion pour 3 de nos apprentis-pâtissiers de mettre en évidence leurs talents : la veille, ils s’étaient mis au fourneaux pour fêter la venue de leur invité et leurs gâteaux ont ravi les papilles de tous les participants.

Par la suite, les élèves ont pu lire les textes qu’ils avaient préparés et jouer leurs saynètes devant un auteur enthousiasmé par tant d’investissement.

  1. Leterq est ainsi reparti avec un livret souvenir de cette belle rencontre, très satisfait d’avoir fait un long trajet depuis Paris pour venir à la rencontre de ces jeunes lecteurs fayençois.
* Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives

Cliquez sur la première image pour amorcer le DIAPORAMA

Aller au contenu principal