04 94 60 64 80

Views: 99

Écrans juniors saison 23 pour nos 4e

par | Juin 3, 2023

Comme chaque année depuis 2015, les élèves du collège Marie Mauron de Fayence ont assisté aux projections de la sélection Ecrans Juniors destinée aux collégiens et lycéens qui s’est déroulée du 22 au 26 mai 2023 durant le festival du film de Cannes. Tous les élèves de 4e en accord avec la thématique par niveau « Le monde en images » ont pu assister à 6 projections les 22 et 23 mai qui avaient lieu au cinéma le Raimu.

Cannes Écrans Juniors est une sélection de longs métrages internationaux qui présentent un intérêt particulier pour des jeunes à partir de treize ans car ils développent des thématiques ou mettent en scène des univers susceptibles de les confronter au monde et aux autres cultures, tout en leur faisant découvrir l’art cinématographique. Ces films d’une grande qualité, ne forment en aucun cas un ensemble pour enfant mais bien une sélection tout public passionnante.
Pierre de Gardebosc, Gérard Camy et Aurélie Ferrier, programmateurs de cette sélection, s’attachent, chaque année, à présenter des films qui suscitent la réflexion et la discussion dans un cadre scolaire. Ils choisissent aussi des films qui évoquent des cultures, des modes de vie et des pays peu familiers aux jeunes français, pour leur proposer sur grand écran des images qu’ils ne voient guère sur le “petit”. Ainsi, cette année, nos élèves ont pu découvrir 6 films très variés, et souvent marqués par la culture de leur pays : Japon, Mexique, Chili, Pays bas, Français, et Québécois .

Lundi 22 mai : Dans Totem de Lila Aviles, une fillette Sol assiste aux préparatifs de la fête d’anniversaire de son père. Pendant une journée elle va constater à quel point enfants et adultes sont démunis face à la grave maladie de son père Tona.

Kiddo de Zara Dwinger retrace les retrouvailles touchantes entre une jeune mère un peu dingue et Lu sa fille de 8 ans qui vit dans un foyer pour mineurs. Pendant quelques jours Karina (la maman) va emmener sa fille dans un road trip endiablé qui les mènera des Pays-Bas en Pologne et qui les amènera à faire connaissance et à s’accepter.
Avec le film d’animation Coming soon de Takayuki Hirao, les élèves ont été captivés par l’énergie déployée par une jeune actrice et un metteur en scène passionné par son métier qui ira au bout de lui-même pour faire de son premier film, une réussite. Les élèves y ont vu un message d’espoir et la nécessité de croire en soi et en ses rêves. Les films étaient très touchants et ont tous su captiver leur public.

Le mardi 23 mai : C’est Fifi film français de Jeanne Aslan et Paul Saintillan qui ouvre la journée. L’histoire d’une adolescente qui, le temps d’un été, va s’émanciper. A l’issue de la projection, les élèves ont pu échanger avec le réalisateur puis dans un registre un peu plus léger Petit Jésus de Julien Rigoulot les a bien fait rire. Cette comédie, franco-québécoise assez loufoque, raconte l’histoire d’un père persuadé que son fils de 10 ans est le messie réincarné.
Pourtant, c’est le film Mes frères rêvent éveillés de Claudia Huaiquimilla qui les a le plus bouleversés. Les élèves ont été très touchés par le message délivré autour de la dénonciation des injustices en prison et l’emprisonnement des mineurs au Chili. Tiré d’une histoire vraie, il montre en effet l’impact psychologique de la prison sur les jeunes adolescents.
C’est d’ailleurs ce film qui a reçu le prix CEJ (Cannes Ecrans Juniors) des lycéens et des collégiens.

Grâce aux films proposés, nos élèves ont réalisé au travers des thématiques qui les touchent, à quel point le cinéma est universel, comment il se révèle être un art qui fait appel à nos émotions et à notre intellect mais aussi, c’est un formidable outil éducatif et d’ouverture sur le monde et la culture de l’altérité.

Texte : Mme Piscianz, organisatrice de cette belle sortie.

Photos : Mme Valet et Mme Mercier pour le second jour.

Aller au contenu principal