Ecrans Juniors 2022, on continue !

Août 27, 2022 | Actualité, Cinéma, Parcours Culturel, Pédagogie

Dans le cadre du PEAC et du thème  « le monde en images »dédié au niveau 4e ayant pour objectifs de donner aux élèves les codes de décryptage de l’image cinématographique ainsi que de les aider à la compréhension et à l’analyse des images auxquelles ils sont continuellement confrontés, tous les élèves de 4e ont assisté à trois projections de la sélection Ecrans Juniors , le 20 mai dernier, au cinéma le Raimu à Cannes .

Tout d’abord, qu’est ce que la sélection « Ecrans Juniors » ?

Cannes Écrans Juniors est une sélection de longs métrages internationaux qui présentent un intérêt particulier pour des jeunes à partir de treize ans car ils développent des thématiques ou mettent en scène des univers susceptibles de les confronter au monde et aux autres cultures, tout en leur faisant découvrir l’art cinématographique. Ces films d’une grande qualité, ne forment en aucun cas un ensemble pour enfant mais bien une sélection tout public passionnante.

Pierre de Gardebosc, Gérard Camy et Aurélie Ferrier, programmateurs de cette sélection, s’attachent, chaque année, à présenter des films qui suscitent la réflexion et la discussion dans un cadre scolaire. Ils choisissent aussi des films qui évoquent des civilisations, des modes de vie et des pays peu familiers aux jeunes français, pour leur proposer sur grand écran des images qu’ils ne voient guère sur le « petit ».

Les trois longs-métrages que nos élèves ont vu sont

« Les secrets de mon père » de Véra Belmont

Film d’animation basé sur la bande dessinée de Michel Kichka directement inspirée de l’histoire familiale. Le père de Michel Kichka était un rescapé du camp de concentration d’Auschwitz .Ce film parle du devoir de mémoire mais aussi de la difficulté qu’ont eue nombre de survivants des camps à raconter l’enfer qu’ils ont vécu , en particulier avec leurs proches. Michel Kichka, tout juste arrivé d’Israël où il réside, était très ému de présenter le film qu’il voyait pour la première fois.

« Les secrets de mon père » a reçu le prix Écrans Juniors 2022 décerné par les jurys collégien et lycéen.

 

« Libre Garance »  de Lisa Diaz

C’est l’été 82. Garance a onze ans et vit dans un hameau reculé des Cévennes où ses parents tentent de mener une vie alternative. Quand deux activistes italiens braquent une banque dans les environs, cela tourne mal. Cet évènement vient chambouler la vie de Garance et de sa famille…

Libre Garance ! se déroule en 1982-1983. A travers cette période, Lisa Diaz voulait raconter l’histoire d’un héritage politique via cette interrogation : qu’est-ce que la génération des années 1970, qui a beaucoup espéré, lègue à la génération d’après ?

 

A l’issue du film les élèves ont pu échanger avec la réalisatrice et la productrice et posé de nombreuses questions, notamment sur la manière dont avait été fait le casting pour recruter la jeune actrice dont c’était le premier rôle , pourquoi avoir situé le film dans les Cévennes à cette époque, comment ont été trouvé des objets d’époque…etc.

 

« Comedy Queen » comédie dramatique suédoise de Sanna Lenken.

Dans la vie, il y a deux catégories de personnes: celles qui sont naturellement drôles et celles qui peuvent apprendre à le devenir… Sasha, 13 ans, appartient à la deuxième catégorie. Elle vient de perdre sa mère et pour essayer de surmonter ce deuil elle prend deux résolutions : Ne pas lui ressembler et devenir une reine du stand-up pour faire à nouveau rire son père !

Les élèves ont bien perçu le « fil rouge » de ces trois films qui est la transmission et les difficultés de communication entre parents et enfants quelles que soient les époques. Ces thèmes ont en suite été abordés et traités en classe avec les professeurs de lettres, langues et histoire/ géographie.